Dans nos d mocraties larbines, a n'existe plus les chefs patriotes. En lieu et place c'est des effront s imposteurs, tambourineurs prometteurs "d'avantages", de petites et grandes jouissances, des maquereaux "d'avantages". Ils hypnotisent la horde des "d sirants", aspirants effr n s, bulleux "d'avantages". Pour l'adoption d'un parti, d'un programme, c'est comme pour le choix d'un article au moment des "r clames", on se d cide pour le magasin qui vous promet le plus "d'avantages". Je connais moi des personnes, des v ritables affranchis qui sont en m me temps marxistes, croix-de-feu, francs-ma ons, syndiqu s tr s unitaires et puis malgr tout, quand m me, encore partisans du cur , qui font communier leurs enfants. C'est des camarades raisonnables, pas des fous, qui veulent perdre dans aucun tableau, qui se d fendent la martingale, des Id ologues de Loterie, tr s sp cifiquement fran ais. Quand a devient des racailles pareilles y a plus besoin de se g ner.

C'est du temps perdu. Des efforts pour le caca... tout fait inutiles... Plus de mystique possible. Aucun r tablissement possible. C'est fini. Culbute. M me tabac d'ailleurs, droite ou gauche. Que des boyaux avides partout. Juste des conflits d' go smes, implacables, que les Juifs admirablement truquent, tripatouillent, irritent, enflamment, touffent, embringuent, tarabiscotent leur profit. La conjuration juive mondiale seule v ritable r ussite de notre civilisation. Nous n'avons plus de patriotes. C'est un regret de b tail, on en a presque jamais eu de patriotes. On nous a jamais laiss le temps. D'une trahison dans une autre, on a jamais eu le temps de souffler... D'une guerre dans une autre...

On nous a toujours trafiqu s, vendus comme des porcs, comme des chiens, quelque pouvoir hostile pour les besoins d'une politique absolument trang re, toujours d sastreuse. Nos ma tres ont toujours t , part tr s rares exceptions, la merci des trangers. Jamais vraiment des chefs nationaux, toujours plus ou moins ma ons, j suites, papistes, juifs, selon les poques, les vogues du moment, dynasties, mariages, r volutions, insurrections, tractations, toujours des tra tres en d finitive. Jamais nos chefs n'ont eu les mains tr s nettes. Les Mazarins, les demi-Talleyrands, les sous-Mirabeaux, les Vergennes, les Briands, les Poincar s, Jaur s, Clemenceaux, Blums abondent dans notre histoire.

Il r gne sur tout ce pays, au tr fonds de toute cette viande musel e, un sentiment de gentillesse sacrificielle, de soumission, aux pires boucheries, de fatalisme aux abattoirs, extraordinairement d gueulasse. Qui mijote, s me, propage, fricote, je vous le demande, magnifie, pontifie, virulise, sacremente cette saloperie suicidaire ? Ne cherchez pas Nos farceurs gueulards imposteurs Patriotes, notre racket nationaliste, nos chacals provocateurs, nos larrons ma ons, internationalistes, salonneux, communistes, patriotes tout vendre, tout mentir, tout provoquer, tout fourguer, transitaires en toutes viandes, maquereaux pour toutes catastrophes. Patriotes pour cimeti res fructueux. Des vrais petits scorpions apocalyptiques qui ne reluisent qu' nous faire crever, nous fricoter toujours de nouveaux D luges.

Citeste mai mult

transport gratuit

183.60Lei

Sau 18360 de puncte

!

Fiecare comanda noua reprezinta o investitie pentru viitoarele tale comenzi. Orice comanda plasata de pe un cont de utilizator primeste in schimb un numar de puncte de fidelitate, In conformitate cu regulile de conversiune stabilite. Punctele acumulate sunt incarcate automat in contul tau si pot fi folosite ulterior, pentru plata urmatoarelor comenzi.

Livrare in 3-5 saptamani

Descrierea produsului


Dans nos d mocraties larbines, a n'existe plus les chefs patriotes. En lieu et place c'est des effront s imposteurs, tambourineurs prometteurs "d'avantages", de petites et grandes jouissances, des maquereaux "d'avantages". Ils hypnotisent la horde des "d sirants", aspirants effr n s, bulleux "d'avantages". Pour l'adoption d'un parti, d'un programme, c'est comme pour le choix d'un article au moment des "r clames", on se d cide pour le magasin qui vous promet le plus "d'avantages". Je connais moi des personnes, des v ritables affranchis qui sont en m me temps marxistes, croix-de-feu, francs-ma ons, syndiqu s tr s unitaires et puis malgr tout, quand m me, encore partisans du cur , qui font communier leurs enfants. C'est des camarades raisonnables, pas des fous, qui veulent perdre dans aucun tableau, qui se d fendent la martingale, des Id ologues de Loterie, tr s sp cifiquement fran ais. Quand a devient des racailles pareilles y a plus besoin de se g ner.

C'est du temps perdu. Des efforts pour le caca... tout fait inutiles... Plus de mystique possible. Aucun r tablissement possible. C'est fini. Culbute. M me tabac d'ailleurs, droite ou gauche. Que des boyaux avides partout. Juste des conflits d' go smes, implacables, que les Juifs admirablement truquent, tripatouillent, irritent, enflamment, touffent, embringuent, tarabiscotent leur profit. La conjuration juive mondiale seule v ritable r ussite de notre civilisation. Nous n'avons plus de patriotes. C'est un regret de b tail, on en a presque jamais eu de patriotes. On nous a jamais laiss le temps. D'une trahison dans une autre, on a jamais eu le temps de souffler... D'une guerre dans une autre...

On nous a toujours trafiqu s, vendus comme des porcs, comme des chiens, quelque pouvoir hostile pour les besoins d'une politique absolument trang re, toujours d sastreuse. Nos ma tres ont toujours t , part tr s rares exceptions, la merci des trangers. Jamais vraiment des chefs nationaux, toujours plus ou moins ma ons, j suites, papistes, juifs, selon les poques, les vogues du moment, dynasties, mariages, r volutions, insurrections, tractations, toujours des tra tres en d finitive. Jamais nos chefs n'ont eu les mains tr s nettes. Les Mazarins, les demi-Talleyrands, les sous-Mirabeaux, les Vergennes, les Briands, les Poincar s, Jaur s, Clemenceaux, Blums abondent dans notre histoire.

Il r gne sur tout ce pays, au tr fonds de toute cette viande musel e, un sentiment de gentillesse sacrificielle, de soumission, aux pires boucheries, de fatalisme aux abattoirs, extraordinairement d gueulasse. Qui mijote, s me, propage, fricote, je vous le demande, magnifie, pontifie, virulise, sacremente cette saloperie suicidaire ? Ne cherchez pas Nos farceurs gueulards imposteurs Patriotes, notre racket nationaliste, nos chacals provocateurs, nos larrons ma ons, internationalistes, salonneux, communistes, patriotes tout vendre, tout mentir, tout provoquer, tout fourguer, transitaires en toutes viandes, maquereaux pour toutes catastrophes. Patriotes pour cimeti res fructueux. Des vrais petits scorpions apocalyptiques qui ne reluisent qu' nous faire crever, nous fricoter toujours de nouveaux D luges.

Citeste mai mult

Detaliile produsului

De acelasi autor

De pe acelasi raft

Parerea ta e inspiratie pentru comunitatea Libris!

Noi suntem despre carti, si la fel este si

Newsletter-ul nostru.

Aboneaza-te la vestile literare si primesti un cupon de -10% pentru viitoarea ta comanda!

*Reducerea aplicata prin cupon nu se cumuleaza, ci se aplica reducerea cea mai mare.

Ma abonez image one
Ma abonez image one